Raymond Roger Trencavel

  > Adélaïs, comtesse de
     Toulouse

 > Raymond Roger Trencavel
  > Constance, mère d'Adélaïs
 > Généalogie des Trencavel
 > Généalogie des Comtes de
     Toulouse
  > Cathares de notre région
  > Odes à Adélaïs

  > Livres et documents

  > Quizz






  Mairie de Burlats
  Place du 8 Mai
  81100 BURLATS


33(0) 5 63350783
33(0) 5 63511268

Vous êtes ici >>> Trencavel > Raymond Roger

RAIMOND ROGER TRENCAVEL

(1185-10 novembre 1209)

Raimond Roger Trencavel était membre de la noble famille Trencavel et vicomte de Béziers et Albi (et par conséquent un vassal du comte de Toulouse) et aussi vicomte de Carcassonne et du Razès (et donc un vassal du comte de Barcelonne, qui régnait également sur l'Aragorn à cette époque).

Sa Famille

Raimond Roger Trencavel était le fils de Roger II Trencavel (mort en 1194) et d'Adélaïde de Toulouse, soeur de Raimond VI, comte de Toulouse. Il avait épousé Agnès de Montpellier en 1203 dont il avait eu un fils Raimond, futur Raimond II.

Début de son règne

Raimond Roger vivait au Château Comtal situé sur une colline de la ville de Carcassonne. Le château avait été construit par ses ancêtres au XIème siècle. Raimond Roger n'était pas Cathare comme la plupart de ses sujets. Il avait adopté une attitude de tolérance envers le Catharisme et les autres religions. Il s'appuyait particulièrement sur les Juifs pour qu'ils gouvernent Béziers, son second fief.


La Croisade contre les Albigeois

Vers le milieu de l'année 1209, au tout début de la Croisade contre les Albigeois, environ 10 000 croisés se réunirent à Lyon et comencèrent leur marche vers le sud. En juin, Raimond VI de Toulouse, pressentant le désastre qui s'annonçait, fit serment de se battre contre les Cathars et son excommunication fut levée. Les croisés avancèrent jusqu'à Montpellier et s'emparèrent des terres de Raimond Roger Trencavel afin d'y extirper les communautés cathares. Comme Raimond de Toulouse, Raimond Roger Trencavel chercha un arrangement avec les croisés, mais on le lui refusa. Il retourna alors à Carcassonne pour y organiser sa défense. La ville de Béziers fut pillée le 22 juillet 1209 et toute la population massacrée.

La ville de Carcassonne était bien fortifiée, mais vulnérable car surpeuplée de réfugiés. Les croisés, menés par Simon de Montfort, arrivèrent aux abords de la ville le 1er août 1209. En tant que vassal de Pierre II d'Aragon, Raimond Roger espérait sa protection, mais Pierre II n'osa pas s'opposer à l'armée du pape Innocent III et joua seulement un rôle de médiateur.

Le siège ne dura pas longtemps et le 7 août les croisés s'emparèrent des accès à l'eau potable. Raimond Roger accepta un sauf-conduit pour négocier les termes de sa reddition dans le camp ennemi. Mais à la fin des négociations, alors qu'il était toujours protégé par son sauf-conduit, il fut fait prisonnier et jeté dans son propre donjon où il mourut 3 mois après, probablement de dysenterie ou alors empoisonné.

 

   � 2003-2009. Tous droits r�serv�s. R�alisation kreasite.net